Quiz de Henri : Transports au cinéma (4), le train

Voici des photos avec un train : Pouvez-vous trouver le titre de chacun des films dont elles sont extraites (films vus avec les Cramés de la Bobine)

Envoyez vos réponses à georges.joniaux45@orange.fr

Train 1 : En principe les conducteurs de train ne doivent pas boire d’alcool
Train 2 : Pour les employés de chemin de fer une exigence, avoir une bonne montre
Train 3 : C’est la question que se posent les gens du village, ils ont peur de la réponse
Train 4 : Vous n’aurez pas de peine à trouver le titre du film d’un des plus grands réalisateurs de films burlesques

Train 5 : Vous trouverez facilement le nom du réalisateur, pour le titre du film ce sera plus difficile car il y a toujours des trains dans ses films
Train 6 : Cette image supplémentaire c’est pour faire plaisir à Chantal !

Quiz de Henri : Transports au cinéma (3), le vélo

Voici des photos avec un vélo : Pouvez-vous trouver le titre de chacun des films dont elles sont extraites (films vus avec les Cramés de la Bobine)

Envoyez vos réponses à georges.joniaux45@orange.fr

Vélo 1 : Peu de temps après l’attentat, la ville est calme
Vélo 2 : À vélo les italiens sont souvent plus malins
Vélo 3 : Vous reconnaitrez facilement ce personnage féminin
Vélo 4 : Mais que vient faire ce champion cycliste sur cette mauvaise route des Corbières ?
Vélo 5 : Il s’agit d’un vélo pour une petite fille dont le prénom a donné le titre du film

Quiz de Henri : Transports au cinéma (2), l’automobile

Voici des photos avec une automobile : Pouvez-vous trouver le titre de chacun des films dont elles sont extraites (films vus avec les Cramés de la Bobine)

Envoyez vos réponses à georges.joniaux45@orange.fr

Auto 1 : Devant ce véhicule un animal mort, s’agit-il d’un piège ?
Auto 2 : Un des derniers films vus avant le deuxième confinement
Auto 3 : Sur une route poussiéreuse et sur un vaste plateau quasi désertique
Auto 4 : Dans un pays en guerre
Auto 5 : Un généreux chauffeur de taxi

Transports au cinéma (1), le cheval, les réponses de Henri

Cheval 1 : Ce n’est pas un voleur de chevaux !

Il s’agit du film kirghiz Centaure programmé en 2018

Cheval 2 : Elle n’est pas impitoyable !

Elle n’est ni impitoyable ni infernale, il s’agit du film La Chevauchée Fantastique réalisé par John Ford et inspiré du roman de Maupassant « Boule de suif », film « Cinéculte » programmé par les Cramés en 2016

Cheval 3 : Le réalisateur porte un nom bien adapté.

Le réalisateur de ce documentaire est Alain Cavalier, il s’agit de « Caravage » programmé en 2016 en présence de Jean Louis Gouraud

Cheval 4 : Un attelage du 18ème siècle

Emmanuel Mouret adapte avec « Mademoiselle de Jonquières » une histoire extraite de « Jacques le fataliste et son maître » de Denis Diderot

Cheval 5 : Plutôt Quattrocento

Il s’agit de « Michel-Ange » de Andrey Konchalovsky présenté par notre ami Jean Claude Mirabella dans le cadre de notre week-end italien d’octobre 2020

Un quiz d’Henri : Transports au cinéma (1), le cheval

Voici des photos avec un cheval : Pouvez-vous trouver le titre de chacun des films dont elles sont extraites (films vus avec les Cramés de la Bobine)

Cheval 1 : Ce n’est pas un voleur de chevaux !

Cheval 2 : Elle n’est pas impitoyable !

Cheval 3 : Le réalisateur porte un nom bien adapté.

Cheval 4 : Un attelage du 18ème siècle

Cheval 5 : Plutôt Quattrocento

Quiz musical II, réponses de Henri

Film 4

Mon oncle de Jacques Tati, musique de François Barcellini

Film 5

L’Eau à la bouche de Jacques Doniol-Valcroze, la chanson du film est interprétée par Serge Gainsbourg, le film a été tourné dans un château, près de Prades où quelques Cramés vont chaque été participer à un Festival de cinéma

(Festival ouvert à tous !)

Film 6

Les Neiges du Kilimandjaro de Robert Guédiguian la chanson du film est interprétée par Pascal Danel

Merci de vos courriels et félicitations aux gagnants plus particulièrement à Dominique, Marie-No, Laurence et Chantal !

Quiz musical d’Henri (2)

Voici de courts extraits musicaux qui devraient vous faire penser à un film vu avec les Cramés de la Bobine.

Vous pouvez envoyer vos réponses à georges.joniaux45@orange.fr

Film 4

Trouver le titre du film le nom du réalisateur

Film 5

j’ai masqué une partie des paroles de la chanson pour rendre l’exercice un peu plus difficile, mais peut-être qu’ainsi je vais faciliter votre recherche

Trouver le titre du film

Film 6

Trouver le titre du film et le nom du réalisateur

Quiz musical I, réponses de Henri

Film 1 : « Guantanamera » c’est le titre de la chanson et également du film présenté par Nancy.

Vous pouvez en écouter ici une belle version

Film 2 : « Une si longue absence » présenté par Henri

Scénario de Marguerite Duras.
Les paroles de la chanson « Trois petites notes de musique » interprétée dans le film par Cora Vaucaire sont de Henri Colpi, le compositeur est Georges Delerue

Film 3 : « Cléo de 5 à 7 » présenté par Brigitte Rollet,

La chanson « Sans toi » est interprétée par Corinne Marchand, les paroles sont d’Agnès Varda et la musique de Michel Legrand

Quiz musical d’Henri (1)

Voici de courts extraits musicaux qui devraient vous faire penser à un film vu avec les Cramés de la Bobine.

Vous pouvez envoyer vos réponses à georges.joniaux45@orange.fr

Film 1

Cette chanson a fait le tour du monde, à quel film vu avec les Cramés de la Bobine vous fait elle penser ?

Il faut trouver le titre du film et le nom de la personne qui a présenté le film

Film 2

Vous avez reconnu la chanson du film ?

Trouvez le titre du film, l’interprète de la chanson et le nom du compositeur.

Film 3

Le compositeur de la musique du film a eu une résidence près de Montargis.

Il faut trouver le titre du film, l’interprète de la chanson et bien sur le nom du compositeur

Benni de Nora Fingscheidt (2)

J’ai hésité à écrire cette critique tant la grande majorité des spectateurs a accueilli favorablement ce film.

Je ne vais pas m’appesantir sur la forme : j’ai trouvé le son (les cris de Benni, la musique) assez difficile à supporter et j’ai peu apprécié les gros plans, les images floues et d’une manière plus générale la construction du film.

C’est surtout le fond du film qui m’interpelle : la gentillesse du personnel, l’amour qu’il semble porter à Benni sont-ils les ingrédients nécessaires et suffisants pour soigner cet enfant violent ?

La tolérance dont elle fait l’objet est insupportable : la violence qu’elle exerce sur un enfant plus jeune qu’elle entraîne de graves blessures qui auraient pu entraîner la mort mais des conséquences de cette violence on n’ en dit rien, les parents de cet enfant victime n’apparaissent pas, pire le lendemain Benni reçoit un cadeau et des signes amicaux des autres enfants et du personnel pour son anniversaire. Accueillie après une fugue, chez son éducateur – qui ment en disant qu’elle n’est pas chez lui, des dizaines voire des centaines de policiers vont être mobilisés toute la nuit à sa recherche ! – elle s’empare du bébé de la famille et le met en grave danger, le père a, me semble-t-il, beaucoup d’hésitations avant d’enfoncer la porte !

Pourquoi tant d’amour, tant de tolérance? Est-ce dû à sa beauté, souvent filmée en gros plan de face ou de profil ? Si c’est le cas, cet amour est plutôt dégoûtant !

Pour conclure l’institution veut régler le problème en l’exportant au Kenya comme on exporte des ordures ménagères ou des déchets industriels.

J’ai entendu un commentaire d’un spectateur disant que ce n’est pas en France que l’on donnerait autant de moyen pour  l’enfance : Je l’invite à regarder le film « Pupilles » qui traite de la protection de l’enfance dans un département breton.

Henri